Issy n’en finit pas d’attirer les sièges d’entreprises

Coca Cola, Microsoft France, Accor Hotels, Sodexo ou encore La Poste, Icade, puis Orange en 2020.

 Aux portes sud-ouest de la capitale, Issy-les-Moulineaux n’en finit plus d’attirer les sièges sociaux de grandes entreprises internationales.

Ce mardi matin, c’est la première pierre du futur bâtiment de Colas, le géant de la construction des routes du groupe Bouygues, qui a été posée lors d’une cérémonie officielle. Les véritables travaux ont, eux, démarré en début d’année.

Les 350 salariés quitteront leur vieil immeuble situé dans la ville voisine, Boulogne, pour la rue Guynemer, à Issy. Dessiné par l’architecte Christian de Portzamparc, le bâtiment prendra la forme d’un prisme de verre, épuré et spectaculaire. Sa livraison est prévue en avril 2018.

 

« Pour une entreprise, c’est facile de s’installer ici »

Mais pourquoi Issy et pas ailleurs ? « On voulait rester dans le même coin, tout près de Paris, dans un quartier qui bouge », explique le PDG de Colas, Hervé le Bouc. Qui met également en avant le « dynamisme » de la ville : « On connaît bien le maire André Santini, qui met les moyens depuis trente ans pour attirer les entrepreneurs. »

« Pour une entreprise, c’est facile de s’installer ici, embraye François Bertière, le président de Bouygues Immobilier, dont le siège est également situé à Issy, boulevard Gallieni. La ville fait tout pour vous simplifier vos démarches, poursuit-il. Quand une entreprise veut s’installer, elle est bien accueillie : la mairie vous reçoit dans les trois jours, le permis de construire est délivré rapidement, on n’a pas de difficulté pour mettre en place les chantiers… Tout est organisé pour fluidifier l’ensemble du système. »

Et de mettre en avant l’équilibre entre bureaux, logements et commerces : « Ici, ce n’est pas La Défense, on est dans une vraie ville, poursuit François Bertière. On sait qu’il y a des logements pour les collaborateurs. Les employés peuvent faire leurs courses à midi… »

Fin juin, la ville dévoilera le nom de l’entreprise qui s’installera dans l'immeuble Aquarel, dont la construction s’achève dans le nouveau quartier du Pont-d’Issy, sur le site longtemps occupé par le siège du journal « L’Equipe ».

 

Article Le parisien du 6 juin 2017